Accueil-home


Erasmus +


Les Formations


Louis de Foix


Espaces collaboratifs


BayonneLDF

Direction

 

 

LYCEE LOUIS DE FOIX

4, Avenue Jean Rostand - BP 331

64103 - Bayonne Cedex
05 59 63 31 10

  05 59 63 97 57


 

     Proviseur :  Nathalie LALANNE

Proviseurs Adjoints :   Isabelle LABARSOUQUE

                   Sophie TILLIETTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Services administratifs

1-Secrétariat de Direction

Hélène COURTIADE-Florence GARATAIN

2-Secrétariat des éléves - Scolarité

Frédérique MICHAUD - Laurence MOREAU

3-Service de gestion matérielle et pédagogique

Ghislaine MEBAREK

4-Service de la gestion financière des élèves-Bourses

Anne- Marie ETCHEVERRY

5- Gestion Restaurant-Dépenses Générales et Administration

Sylvie URRUTIA

6- Dépenses Pédagogiques-Clés-Photocopies

Danielle GAULTIER

7-Service de la Comptabilité - Recettes- Voyages

Françoise LACOSTE

8-Assistante du chef des Travaux

Cécile PALERME

9-Infirmière

Francine AURNAGUE

10-Assistante sociale

Evelyine LATREYTE

11- Médecin scolaire

Mme Dominique CAPDASPE

12-Accueil téléphonique-Loge

Marie France PORCO-Christina PINHEIRO

13-Assistant chargé de prévention & sécurité

Nathalie RILLOT

Nos objectifs

Situé dans le quartier Lauga, au bord de la Nive, le Lycée Louis-de-Foix a ouvert ses portes en septembre 1978. Baptisé « Louis-de-Foix " en avril 1979, il a fêté ses vingt ans en avril 1999.


Hier...


Vivant symbole du développement de l'enseignement technique dans notre ville depuis 1910, il est le digne successeur du Collège, puis du Lycée technique mixte abrité durant quarante ans dans les locaux de l'ancien hôpital militaire de la place Saint-André, au Petit Bayonne (actuellement lycée Paul-Bert).

Aujourd'hui et demain....


. NOTRE AMBITION
Défendre et illustrer notre devise :
« Au service de la formation des hommes pour l'économie régionale ».
en développant nos points forts :
. maîtrise des filières de formation générale, industrielles et tertiaires dans les secteurs d'activité porteurs d'emplois ;
. enrichissement de nos relations avec les entreprises locales, régionales et transfrontalières.

. NOTRE PROJET

-élargir la palette de nos formations en ouvrant des sections nouvelles répondant aux besoins économiques locaux, régionaux et internationaux ;
-collaborer, en tant que partenaire associé, à des projets locaux de formation supérieure.

Historique

 
   
Qui, mieux que Louis de Foix pourrait symboliser la féconde alliance de la science, de la technique et de l'humanisme que nous nous attachons à réaliser ?  
 

        Né à Paris, pendant la Renaissance, vers 1530, dans un milieu modeste - il tire son nom du pays d'origine de son père, le Comté de Foix - on le retrouve, en 1551, appelé par Philippe II , comme "horloger " de la Cour d'Espagne, sans doute en raison de ses connaissances en mathématiques et en mécanique. C'est là, qu'au contact des humanistes et des savants accourus d'Italie et de toute l'Europe, il acquiert le titre rare   d' "ingénieur " ; il participe alors aux travaux d'adduction d'eau de Tolède, encore capitale de l'Espagne, puis à la construction de l'Escorial, palais-monastère de Philippe II. .

Depuis un siècle, Bayonne dépérit. Le port est devenu inaccessible aux bateaux de commerce car l'embouchure de l'Adour s'est déplacée vers le nord, de Capbreton à Vieux-Boucau.

 

 
       Soucieux de prendre en compte les intérêts d'une ville stratégique, récemment ralliée à la couronne de France, Charles IX, après un voyage à Bayonne, décide de grands travaux pour construire un "boucau" neuf.

     Le nom de l'ingénieur Louis de Foix s'impose et, en 1572, il prend en main les travaux après avoir signé un contrat avec le roi. Ce contrat prévoit en premier lieu "la fermeture de la rivière" grâce à une digue "de bonne et forte charpenterie...où l'on édifiera dedans la fortification de maçonnerie" longue de 300 m au coude de Trossoat, et, en second lieu doit être creusé jusqu'à la mer un canal de 1800 m, large à la base de 12 m. Après des travaux gigantesques, au cours d'une crue mémorable, l'Adour coule droit à l'Océan, le 28 octobre 1578.

 

  La  maquette du phare de Cordouan  
             S'ouvre alors une période de prospérité pour le port et le commerce de Bayonne. Les quartiers proches de l'Adour et de la Nive, rendus plus salubres, deviennent le centre des activités.Désormais reconnu pour sa maîtrise technique, Louis de Foix se voit confier la construction du phare de Cordouan à l'extrémité de l'estuaire de la Gironde.

Il meurt, sans doute en 1602, comblé d'honneurs.

 

 

 

 

Agenda

 «  < Jan 2018 >   »
DLMaMeJVS
23